Posted in 2 :

Des équipements de sports collectifs à l’épreuve des enfants

Contrôles réglementaires applicables aux équipements de sports

Depuis mai 2016, les contrôles réglementaires applicables aux équipements de sports ont été renforcés pour garantir leur utilisation en toute sécurité. 

Plutôt que d’essayer d’interdire aux enfants de se balancer aux cages de football, de handball, ou autres paniers de basket-ball, il a été décidé de légiférer afin de garantir leur sécurité. Le code du sport intègre ainsi depuis 1996 un texte concernant les exigences techniques et les types d’essais à réaliser sur les équipements spécifiquement dédiés aux sports collectifs. Le nouveau décret du 20 avril 2016 y apporte deux modifications essentielles.

Des contrôles périodiques désormais recommandés

Les mairies et les établissements scolaires, gestionnaires de ces équipements, sont tenus de faire pratiquer un contrôle avant mise en service qui comporte un examen visuel et des essais en charge. Ces derniers consistent à suspendre des poids aux équipements afin de vérifier leur ancrage au sol et s’assurer qu’ils ne présentent pas un défaut de fabrication.

Avant le nouveau décret, ils devaient également établir un plan de vérification et d’entretien précisant la périodicité des vérifications sans que cette dernière ne soit pour autant imposée. La périodicité des contrôles est aujourd’hui recommandée, en fonction de l’ancienneté du matériel, de son environnement, de son accès, libre ou gardé.

  • Tous les 6 mois pour le contrôle opérationnel qui se limite à un examen visuel sans essai en charge
  • Tous les 24 mois pour le contrôle principal qui comporte des essais en charge

Des modalités de tests renforcées

Sur la partie technique des vérifications, le législateur s’appuie désormais sur la norme NF S 52-409 qui précise notamment comment doivent être réalisés ces contrôles opérationnel et principal.

Pour simuler une ribambelle d’enfants suspendus, lors des tests en charge des cages de football, de handball et de hockey, une charge de 180 kilos est placée verticalement au milieu de la barre transversale pendant une minute. Pour les paniers de basket, une charge de 320 kilos est installée verticalement à partir du point d’ancrage reliant le cercle du panier au panneau. Là aussi, le test doit durer une minute. Il faut bien ça pour parer aux tentatives de « dunks » hasardeuses de tous les apprentis LeBron James.

Il convient désormais aux municipalités et aux chefs d’établissement de s’assurer que les modalités de vérification précisées par le nouveau décret sont respectées.

Pour avoir l’esprit tranquille, qu’il s’agisse de vérifications obligatoires avant mise en service ou de contrôles périodiques, les municipalités et les chefs d’établissement ont la possibilité de faire appel à des organismes tierce partie pour réaliser ces vérifications. Ils peuvent aussi les faire inclure dans le planning du technicien qui intervient déjà pour d’autres inspections.

Le sujet vous intéresse ?

Vous souhaitez échanger avec un expert ?

ÊTRE CONTACTÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *