Posted in 2 :

L’aluminium fait ses preuves en bas carbone

So-emedia_Fenetre-Aluminium-Construction-Durable-Bas-Carbone

Les producteurs de profilés en aluminium se mettent à l’heure de la construction durable. Toute la filière bâtiment s’est mobilisée pour réduire l’impact carbone du process de production des profilés d’aluminium pouvant s’employer dans les projets de construction, en particulier sur des éléments de façade ou des fenêtres.

De la construction jusqu’à l’exploitation, le cycle de vie d’un bâtiment a un impact environnemental très élevé. En France, on estime que le secteur dans son ensemble représente 44 % des consommations d’énergie et 20% de la production de Gaz à Effet de Serre. Face à l’urgence climatique, le nouveau label gouvernemental E+C- couvre l’ensemble de la problématique, incluant jusqu’à l’empreinte carbone de la production des matériaux de construction.

Or, parmi eux, l’aluminium ne faisait jusqu’à présent pas figure de bon élève aux yeux de tous, avec une production d’une tonne d’aluminium primaire pouvant entraîner une empreinte carbone jusqu’à neuf tonnes d’équivalent CO2 selon les pays et les producteurs. La filière avait donc un effort très important à fournir pour réduire son impact environnemental. L’objectif : démontrer que les profilés d’aluminiums, utilisés en particulier pour les éléments de façade et les fenêtres, peuvent être une option aussi écoresponsable que le bois par exemple.

Une démarche pour l’ensemble de la filière

Par le biais du Groupement des Fileurs d’Aluminium (GFA), tous les acteurs de la filière bâtiment ont mis leurs efforts en commun afin de créer une nouvelle démarche de production. Ils ont établi une méthodologie de calcul et de vérification de l’empreinte carbone. Elle définit ainsi les objectifs que les fileurs d’aluminium doivent atteindre afin de pouvoir vendre leurs profilés aluminium. Cette démarche s’est faite en accord avec la SNFA, organisation professionnelle représentant les concepteurs, fabricants et installateurs de menuiseries aluminium.

Afin de garantir que les objectifs de la démarche étaient bien atteints, le GFA s’est fait accompagner par les spécialistes Environnement de SOCOTEC pour élaborer cette méthodologie. Les performances des fenêtres et façades recourant dont les montants sont approvisionnés auprès de fournisseurs vérifiés par SOCOTEC sont retranscrites dans la Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits (FDES), outil de transparence et de traçabilité.

Contrôler la production à la source

Afin de garantir la bonne application de sa démarche et son efficacité, le GFA a instauré des vérifications sur l’ensemble des sites de production français et européens. Dans leur rôle de tierce partie indépendante, les inspecteurs de SOCOTEC se rendent sur place pour contrôler l’origine des matières premières utilisées et mesurer le niveau de consommation énergétique, ainsi que les émissions de carbone associées lors de la phase de filage. Réalisées sur une base annuelle, ces vérifications concernent les sites de production français, mais aussi tous les sites européens des producteurs souhaitant vendre leurs produits en France. Cette démarche s’est donc élargie sur des sites en Espagne, Portugal, Italie, Pologne, Belgique, Autriche, Allemagne, Pays-Bas, jusqu’au et Maroc. Elle expérimente de fait une forme de contrôle de l’empreinte carbone aux frontières, au moment où de telles réflexions sont en cours au niveau de l’Union Européenne !

Outre le fait de redonner à l’aluminium des arguments compétitifs au-delà du caractère durable et sans entretien du matériau, ce dispositif est pour les maîtres d’ouvrage un outil de traçabilité et de mesure de l’empreinte carbone. Ce type de données sur les matériaux employés permet d’évaluer de façon précise l’impact environnemental de la construction d’un bâtiment, un indispensable pour le réduire autant que possible.

Le sujet vous intéresse ?

Vous souhaitez échanger avec un expert ?

ÊTRE CONTACTÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *