Posted in 2 :

L’animateur Prévention, ou la sécurité du chantier au quotidien

animateur prévention chantier

Sur un chantier, l’animateur Prévention complète la mission du coordonnateur SPS. Ce dernier fixe les orientations ; l’animateur Prévention quant à lui « patrouille » en permanence sur le chantier afin de s’assurer de la bonne application du dispositif de prévention. Explications.

Afin de maximiser la sécurité sur un chantier et limiter les risques liés à la coactivité, la loi rend obligatoire l’intervention d’un coordonnateur SPS. Ce rôle de planification et de supervision est assuré par le CSPS. Au quotidien, c’est l’animateur Prévention qui assure le suivi opérationnel de toutes les entreprises. Véritable bras droit du Coordonnateur, son rôle est fondamental puisque c’est lui qui, sur le terrain, contrôle et observe le suivi des règles de sécurité. En cas de dérive comme, par exemple, le non-respect du port des équipements de protection individuelle, c’est lui qui fera corriger le tir. Dans le cas d’un danger grave, il pourra interrompre la manœuvre jusqu’à ce que les conditions de sécurité soient de nouveau rassemblées.

Audits, suivi des qualifications, légalité au travail

Dans le cadre de sa mission, l’animateur Prévention veille également à garantir un bon relationnel entre l’ensemble des acteurs dont il assure par ailleurs le suivi des qualifications (habilitations, autorisations de conduite…). Il effectue aussi différents audits (engin, matériel), organise des inspections de chantier, assure une surveillance continue lors de travaux à risques comme, par exemple, les travaux en hauteur et, le cas échéant, mènera des actions de sensibilisation aux règles de sécurité. Enfin, il lutte contre le travail illégal.

Reporting et management des équipes de « SafetyPatrol »

Pour permettre au CSPS de superviser la mission, l’animateur Prévention lui fait un reporting journalier en plus d’un rapport hebdomadaire. Dans ce dernier sont rassemblés la synthèse des indicateurs, des dérives et bonnes pratiques, des actions HSE en cours, etc. Des informations que le CSPS transmettra ensuite au MOA. Enfin, selon le dimensionnement du chantier et les moyens donnés par ce dernier, l’animateur Prévention pourra être appuyé par une équipe de « patrouilleurs sécurité » – communément nommée « SafetyPatrol » – qui, sous son autorité, l’aidera à assurer sa mission.

La garantie d’un suivi réellement efficace

Véritable assistant du Coordonnateur, l’animateur Prévention permet donc d’assurer un suivi encore plus efficace des conditions de travail. Avec, pour principal objectif, de réduire le nombre, la fréquence et la gravité des accidents du travail. Pour vous assurer de la bonne application des mesures préventives définies par le CSPS, SOCOTEC vous fournira une équipe complète (Coordonnateur SPS, Animateur de Prévention, équipes de « safetypatrol ») qualifiée et expérimentée. Forte des outils mis à sa disposition, elle aura une parfaite vision d’ensemble du chantier.

Le sujet vous intéresse ?

Vous souhaitez échanger avec un expert ?

ÊTRE CONTACTÉ

4 commentaires

Répondre
  1. L’employeur a l’obligation de désigner une ou plusieurs personnes compétentes pour s’occuper des activités de protection et de prévention des risques professionnels de l’entreprise. S’il ne dispose pas de compétence interne, il a la possibilité d’externaliser cette mission auprès d’un prestataire spécialisé disposant d’une qualification IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels).
    Sur un chantier, les problématiques de santé et de sécurité sont multiples et concernent un ensemble d’entreprises. Dans ce contexte, il est d’autant plus judicieux de faire appel à des prestataires spécialisés qui assureront la définition de ces mesures de coopération selon la nature des travaux, ainsi que l’animation sécurité sur le terrain.

  2. Bonjour,

    Je voudrais savoir si dans le cadre d’un chantier de réhabilitation lourde, où seulement une entreprise va intervenir, la mission la plus adaptée est un « Animateur en prévention des risques professionnels » plutôt qu’un CSPS ?

    Vous remerciant par avance,
    Cordialement,

    • Bonjour,
      « Le législateur prévoit une Coordination SPS dès lors que 2 entreprises (sous-traitants compris) sont appelées à intervenir sur chantier (art L4532-2 du CDT). Si tel n’est pas le cas, le Maitre d’Ouvrage est néanmoins tenu à son obligation d’organisation de la sécurité : dans ce cas, une animation sécurité peut-être la réponse à cette obligation.
      Attention au sens de la loi, le sous-traitant est considéré comme une entreprise à part entière : entreprise titulaire + 1 sous-traitant = 2 entreprises »
      L’équipe So-emedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *