Posted in 2 :

Comment garantir la fiabilité et la disponibilité des installations techniques d’un bâtiment ?

Comment garantir la fiabilité et la disponibilité des installations techniques d’un bâtiment ?

Au-delà de s’assurer du bon fonctionnement et de la sécurité des installations techniques, il est indispensable de garantir leur fiabilité et leur disponibilité dans la durée.
Objectif : une gestion immobilière performante.

Aujourd’hui, pour tous les opérateurs de l’immobilier d’entreprise, l’heure est à la recherche de performance dans la gestion de leurs biens. Et cela quel que soit le type de bâtiment – bureaux, usine, entrepôt de stockage, établissements de santé, etc. – et quel que soit l’installation : ascenseurs, équipements électriques, climatisation, dispositifs de sécurité, etc.

Car, au-delà du respect de la réglementation, gage de sécurité pour les utilisateurs, il est désormais possible d’aller bien plus loin.

L’enjeu est de taille. On l’ignore souvent, mais si l’on prend en compte tout le cycle de vie d’un bâtiment, l’exploitation et la maintenance représentent 75% du coût total, les 25% restant représentant la conception et la fabrication.

Pourquoi faire qualifier ses équipements ?

Les raisons sont multiples : assurer une qualité de service optimale aux occupants d’un immeuble tertiaire en matière de chauffage et de climatisation, réaliser des économies d’énergie en utilisant mieux ses installations techniques, assurer la disponibilité permanente des équipements pour les travailleurs, évaluer la durée de vie des installations d’un bâtiment ou encore anticiper les travaux de maintenance ou de remplacement des équipements.

Comment se déroule la qualification des équipements ?

Il s’agit de réaliser un inventaire exhaustif des équipements existants et d’évaluer de manière détaillée l’état dans lequel ils se trouvent. Cette démarche peut porter sur un équipement, un composant précis, une famille d’équipements (chauffage, plomberie, ascenseurs, etc.) ou encore un domaine (génie climatique, équipements de levage, installations de sécurité, etc.).

A quel moment réaliser cet audit ?

Il peut être réalisé à différents moments clés de la vie d’un équipement : lors de la mise en exploitation, en fin de contrat d’un prestataire de maintenance ou bien en cas de dysfonctionnement ou d’arrêt de l’installation.

Par ailleurs, en cas de litige, ou bien lors de la fin de contrat d’un prestataire, il est possible de faire réaliser un audit par un tiers indépendant portant sur la prestation effectuée. Cette évaluation peut aussi permettre de modifier le cahier des charges utilisé dans le cadre de la sélection d’un prestataire de maintenance.

Quels sont les bénéfices attendus ?

Ils sont multiples. L’audit permet d’abord d’avoir une vue d’ensemble impartiale sur un ou plusieurs équipements au sein d’un ou plusieurs sites. Il permet également d’avoir une vue homogène d’un site à un autre si l’on est gestionnaire d’un parc.

In fine, la qualification de vos équipements contribue à une plus grande rentabilité de votre patrimoine tout en la valorisant sur le long terme.

Le sujet vous intéresse ?

Vous souhaitez échanger avec un expert ?

ÊTRE CONTACTÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *