Posted in 2 :

Industries : la consignation, une étape primordiale avant tous travaux d’entretien, de maintenance ou de réglage

la consignation, ou démarche LOTO (Lockout and Tagout)

Pour éviter les accidents qui surviennent lors de travaux d’entretien et de réparation des machines et équipements industriels, il est obligatoire que ceux-ci soient isolés de toute source d’énergie et verrouillés lors des travaux. Cela s’appelle la consignation, ou démarche LOTO (Lockout and Tagout). Sauf que cette étape, pourtant primordiale pour garantir la sécurité des opérateurs, n’est pas toujours réalisée dans les règles de l’art.

43[1], c’est selon l’INRS[2], le pourcentage moyen des accidents recensés chaque année lors d’opérations d’entretien, de maintenance ou de réglage liés à une absence ou à une erreur de consignation. La démarche LOTO est une procédure de sécurité planifiée qui interrompt la source d’énergie d’une machine. Son but : protéger les opérateurs de tout risque lors de travaux d’entretien, de maintenance ou de réglage. Sauf que la consignation ne se résume pas à la mise en place d’un cadenas sur l’interrupteur électrique d’une installation. Pour qu’elle soit efficace, elle doit s’intégrer dans une démarche générale et structurée.

Étude du parc machine et analyse des risques

Si faire appel à un expert sécurité pour être accompagné dans la mise en place de cette démarche n’est pas obligatoire, cela reste néanmoins fortement recommandé. Grâce à son expertise, il est à même de guider les industriels étape par étape dans la mise en place de leurs démarches LOTO.

Pour ce faire, il commence par prendre connaissance des procédures de sécurité déjà existantes. Ensuite, il examine toutes les données statistiques en termes d’accidents collectées par l’entreprise afin d’identifier les équipements dont l’interruption pourrait s’avérer dangereuse. Dans le même temps, il étudie le parc machine – afin d’identifier les différentes énergies qu’elles utilisent (mécanique, électrique, pneumatique, hydraulique…) – et examine l’analyse des risques établie par l’entreprise dans son document unique (DU) réglementaire.

Tests de consignations

Fort de toutes ces informations, l’expert sécurité dresse un premier bilan qui lui permet d’établir si les procédures déjà mises en place sont suffisantes ou non. Afin d’affiner son analyse, il procède également à des tests de consignations pour s’assurer de leur efficience. À défaut, il modifie la procédure.

Enfin, il forme les personnels concernés au process LOTO. Une formation à l’issue de laquelle les participants sont en mesure d’identifier clairement les différentes sources d’énergie des machines afin de pouvoir procéder à leur complète mise hors service.

 De l’intérêt de se faire accompagner

Au-delà de l’aspect sécurité, la consignation, en regard du nombre d’interventions planifiées chaque année et du coût horaire d’arrêt machine, s’avère être un véritable enjeu économique. D’où l’importance pour les industriels de se faire accompagner dans la mise en place de leur démarche LOTO. Les experts SOCOTEC, forts de leur retour d’expérience, pourront effectuer un audit de vos machines et de vos procédures existantes afin de vous aider à mettre en place une démarche LOTO efficiente et adaptée à votre activité. Enfin, les rapports d’audit fournis justifient que vous êtes bien à jour sur vos procédures LOTO, en cas de visite de l’inspection du travail.

[1] Source : Base de données EPICEA/INRS sur les accidents de travail, avril 2011.

[2] Institut national de recherche et de sécurité.

Le sujet vous intéresse ?

Vous souhaitez échanger avec un expert ?

ÊTRE CONTACTÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *