Posted in 2 :

Façades bois : la réglementation ne joue pas avec le feu

facades-bois-feu

Depuis quelques années, le bois a fait son grand retour dans la construction. Cette ré-introduction pose néanmoins légitimement la question du risque incendie, en particulier lorsqu’il est utilisé en revêtement de façade. Face à l’évolution rapide des techniques de construction bois, le législateur a sollicité les professionnels du secteur pour produire un guide intitulé « Bois construction et propagation du feu par les façades ». Il sert désormais de référentiel applicable.

La réglementation liée à la prévention des risques de propagation d’incendie par les façades d’un bâtiment est définie par l’instruction technique 249 (IT 249), publiée pour la première fois en 1982. Les solutions « bois » relatives aux façades y ont été introduites lors de la mise à jour de 2010. L’évolution rapide des techniques de construction bois ont cependant rendu rapidement obsolètes la plupart des chapitres. Ces systèmes de façade étant de plus en plus utilisés dans le bâtiment, une révision de l’IT249 était indispensable.

Le Ministère de l’Intérieur a pris un parti pragmatique en ayant recours au « droit souple ». Il a demandé aux représentants de la filière bois de regrouper leurs efforts pour compiler en un guide l’ensemble des solutions bois efficaces vis-à-vis du risque de propagation du feu par les façades. En janvier 2017, le ministère a indiqué dans une note d’information que dorénavant le guide remplaçait les paragraphes dédiés. Sa mise à jour ne nécessitera pas de révision « traditionnelle » de l’instruction, ce qui permettra d’ajouter de nouvelles solutions plus régulièrement.

Des essais grandeur réelle

Afin de conférer au guide un statut de référentiel technique, les pouvoirs publics imposent que toutes les solutions de façades recensées soient validées au préalable par un essai en grandeur réelle de comportement au feu. Le nouveau guide est donc issu d’une campagne de tests organisée entre 2012 et 2015 par la filière bois, campagne qui a permis d’identifier les dispositions permettant d’empêcher le feu de se propager par l’extérieur. Les façades concernées sont celles constituées d’un bardage bois, quel que soit le matériau de la paroi porteuse (bois, béton, maçonnerie…).

Des solutions bois maîtrisées

Ce nouveau guide renforce les exigences relatives aux façades bois en matière de propagation au feu. Concrètement, il s’agit d’empêcher qu’un incendie se développe par l’extérieur ; les flammes ne doivent pas atteindre les niveaux supérieurs avant au moins 30 minutes. Pour cela, il existe des solutions techniques propres aux façades bois. Ce document propose ainsi un inventaire d’une quarantaine de solutions-types en fonction des catégories de bardages, des natures d’écrans et des habillages des menuiseries.

Une référence incontournable

Le périmètre d’application du guide est celui de l’IT 249 : les établissements recevant du public (ERP) de plusieurs étages ainsi que l’ensemble des immeubles collectifs. Tout maître d’ouvrage ou maître d’œuvre est donc tenu de s’y référer pour la garantie d’une construction parfaitement sécurisée. En cas de manquement, il s’expose au risque de contestation au moment de la réception de l’ouvrage et de mise en cause de sa responsabilité en cas d’incendie.

Le sujet vous intéresse ?

Vous souhaitez échanger avec un expert ?

ÊTRE CONTACTÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *