Posted in 2 :

Hôtellerie : la sécurité, prérequis de l’hospitalité

Du gîte de campagne au palace 5 étoiles, les exploitants d’hôtels sont tenus de prévenir l’ensemble des risques pouvant survenir dans leur établissement. Le point sur les principaux sujets à surveiller.

Lieu de passage, d’affaires, de vacances ou même de villégiature, les hôtels sont avant tout des lieux de vie. A toute heure de la journée, clients et personnel s’y croisent dans un ballet bien réglé. En bon hôte, l’exploitant doit garantir la sécurité de toutes les personnes présentes dans son établissement. Aux yeux du législateur, il a deux casquettes : il est à la fois employeur et gestionnaire d’un Etablissement Recevant du Public (ERP). Or on déplore chaque année en moyenne dans le secteur hôtelier en France plus de 600 000 journées de travail perdues à la suite d’accidents du travail des salariés*.

Pour maîtriser ces risques, l’exploitant va a minima s’assurer que toutes ses obligations réglementaires sont bien remplies. Elles couvrent en effet les différents aspects de sa double responsabilité. Une fois en phase avec ces règlements, il pourra se recentrer sur les lois qu’il connaît le mieux : celles de l’hospitalité.

Hôtellerie, électrocution, incendie, restauration, risques d'accidents, accidents corporels, troubles musculaires, installations électriques, hygiène, conditions de travail, qualification hotellière, accessibilité, amiante

*Source : INRS

Le sujet vous intéresse ?

Vous souhaitez échanger avec un expert ?

ÊTRE CONTACTÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *