Posted in 2 :

Une nouvelle norme technique pour les façades à ossature bois

Façades à ossature bois

Comptant parmi les matériaux privilégiés des constructions durables, l’utilisation du bois pose de nombreuses questions techniques. Un nouveau DTU dédié propose un cadre normatif pour la mise en œuvre des façades à ossature bois.

Le bois fait depuis quelques années son grand retour dans la construction à plusieurs étages. Son utilisation permet notamment d’être en accord avec les objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement en matière d’économies d’énergies et d’usage de matériaux biosourcés. Parmi les techniques de plus en plus employées, sur des constructions de bâtiments de plus en plus conséquents : les façades à ossature bois. Apposées sur la structure primaire, qu’elle soit en béton, en acier ou en bois, ces façades ont des caractéristiques techniques très particulières. Elles permettent notamment de répondre à la prochaine réglementation environnementale (RE2020) en termes d’efficacité thermique, acoustique et émission de gaz à effet de serre.

Il y avait cependant jusqu’à présent un manque de cadre normatif pour leur mise en œuvre. Les règles techniques sur les structures à ossature bois n’embarquant en effet pas les spécificités propres aux façades. La filière a ainsi obtenu la rédaction d’un Document Technique Unifié (DTU) dédié, le DTU 31.4, plutôt que d’avoir à croiser les informations des DTU pour les constructions à ossature bois et ceux des façades rideaux, apposées sur les bâtiments. Il sera publié par l’Afnor dans les mois qui viennent.

Une norme technique qui couvre tous les types de façades à ossature bois

L’objet de ce document technique étant de prendre en compte les spécificités des façades à ossature bois, il aborde ainsi les différentes techniques de pose :

  • Façades filantes autoportantes : simplement accrochées au bâtiment, les éléments sont empilés entre eux sur plusieurs niveaux et supportent leur propre poids.
  • Façades filantes : les éléments de la façade sont indépendants les uns des autres, fixés à la façade à chaque interruption.
  • Façades interrompues : les éléments de la façade sont posés entre chaque niveau de la structure du bâtiment et fixés à la structure porteuse à chaque interruption.

Une quasi-exhaustivité des cas de figures traités

Le DTU a été construit pour répondre le plus possible aux interrogations techniques des maîtres d’ouvrages et des maîtres d’œuvre. La commission a tâché d’être aussi exhaustive que possible des cas de figures pouvant être rencontrés. Le DTU couvre aussi bien les systèmes d’ancrages que la durabilité des éléments bois, jusqu’aux exigences de résistance à la pluie. Une annexe a également été intégrée, afin de proposer aux maîtres d’ouvrages des conseils pour l’entretien de la façade durant le cycle de vie du bâtiment.

SOCOTEC vous accompagne à toutes les étapes de votre projet. Dès la phase conception, notre expertise vous offre un retour critique pour ajuster vos orientations techniques avant de les valider. De nombreux éléments étant préfabriqués, le document technique prévoit également de pouvoir réaliser des contrôles de leur fabrication en atelier, afin d’éviter toute surprise une fois livrés sur le chantier.

Le sujet vous intéresse ?

Vous souhaitez échanger avec un expert ?

ÊTRE CONTACTÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *