Posted in 2 :

Smart buildings : des bâtiments « intelligents » au service des usagers

Certification, smart building, Wired Score, Ready 2 Services, IOT, immobilier tertiaire, immobilier durable

Face aux enjeux environnementaux et à la mutation des modes de travail, les immeubles de bureaux font leur révolution. Désormais intelligents, connectés et communicants, ils améliorent à la fois leurs performances énergétiques et le confort de leurs usagers.

Bienvenue dans l’ère des smart buildings, ces bâtiments rendus « intelligents » grâce à une connectivité numérique optimale et l’intégration d’IoT (« Internet of Things », « Internet des Objets » en français) et autres capteurs. Autant d’outils qui font bénéficier aux usagers des bâtiments équipés d’une multitude de nouveaux services à leurs usagers. Comme, par exemple, un système d’éclairage qui s’adapte automatiquement à la luminosité extérieure ou des stores qui se baissent dès que le besoin s’en fait ressentir. C’est encore la possibilité, via un smartphone, de géolocaliser les salles de réunions disponibles ou de réserver le plat du jour auprès du restaurant de l’entreprise, tout en vérifiant son taux de fréquentation en temps réel pour éviter de faire la queue…

Bardés de capteurs intelligents, les smart buildings sont également en mesure de reconnaître le visage des collaborateurs pour contrôler leurs accès, mais aussi pour leur offrir un espace de travail qui satisfait à tous leurs besoins : des lumières qui s’allument à leur passage, une température adaptée, un air automatiquement renouvelé en cas de présence prolongée, etc.

Côté organisationnel, le bâtiment intelligent offre une vision plus précise des taux de remplissage de chaque espace. Par exemple, si ses capteurs de présence constatent qu’une salle de réunion de 20 places ne compte jamais plus de 10 participants, l’opérateur concerné se verra proposer de diviser l’espace en deux salles pour optimiser leur taux d’occupation.

Maintenance prédictive et économie d’énergie

La mise en place de capteurs connectés va également jouer un rôle clé dans l’élaboration d’une stratégie de maintenance prédictive. Il devient possible de surveiller en continu les performances d’un système ou d’un équipement (gestion de l’air, de l’eau, du chauffage, ascenseurs, etc.) afin de détecter tout signe de défaillance éventuelle. Les bénéfices sont également nombreux en termes de performances énergétiques : les capteurs, associés à un logiciel de suivi, seront capables d’analyser de manière extrêmement précise les systèmes de chauffage ou de refroidissement, d’éclairage ou encore de ventilation du bâtiment. Et de les optimiser. Par exemple, un bâtiment connecté réduira la température d’une pièce et/ou éteindra les lumières si elle est inoccupée.

Des certifications pour valoriser les bâtiments connectés

Pour faire fonctionner tous ces équipements, mais aussi simplement pour que les collaborateurs puissent travailler de façon optimale, le niveau de connexion internet dans le bâtiment est un enjeu primordial. À ce jour, dans le cadre d’un projet de construction ou de rénovation, il existe deux principales certifications : l’américaine « Wired Score », qui garantit des bâtiments hautement connectés (3G, 4G et bientôt 5G, Wi-Fi), et la française Ready 2 Services qui valorise la connectivité, l’architecture réseau, les équipements, la sécurité numérique, le management responsable et les services.

Les experts de SOCOTEC vous accompagnent dans la définition et le suivi de vos projets, qu’il s’agisse de construire un nouveau smart building ou de valoriser un bâtiment existant en y introduisant de nouveaux dispositifs.

            

Le sujet vous intéresse ?

Vous souhaitez échanger avec un expert ?

ÊTRE CONTACTÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *